RepdHome Securely Real Estate, For Sale by Owner, Villas à vendre en République Dominicaine.
     

Le Pays

République Dominicaine

LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE : Histoire


La République Dominicaine, República Dominicana en espagnol, est une des îles des Grandes Antilles située à 800 km au sud de Cuba et à deux d »avion de Miami. Elle occupe environ les deux tiers de l'île d’Hispaniola, prés de 50 000 km2, en  mer des Caraïbes, Haïti occupant le tiers ouest de l'île.
L'espagnol est la langue officielle de ce pays qui compte plus de 10 millions d'habitants majoritairement catholiques, la capitale Santo Domingo de Guzman, fondateur de l’ordre dominicain en 1496, se situe à deux heures d’avion au sud MIAMI (Floride).

D'abord habités par les Tainos à qui nous devons des vocables français (patate de batata, tabac de tabago, hamac de hamaka), ethnie Ameroindienne, aux racines liées aux Mayas du Yucatan depuis le VIIe siècle, Christophe Colomb pris possession de l’ile en 1492 et en fit ainsi le site des premières colonies européennes, Santo Domingo devenant la première capitale espagnole du Nouveau Monde.
 

Après trois siècles de règne espagnol, avec un interlude français et haïtien, le pays devint indépendant en 1821. Victorieux lors de la guerre d'indépendance de la République dominicaine en 1844, les Dominicains eurent pourtant de nombreuses difficultés à parvenir à une stabilité politique durant les 72 années suivantes. Les Etats-Unis occupèrent le pays de 1916 à 1924 et, après une période de six ans de calme et de prospérité sous Horacio Vasquez Laraja, s'en est suivie la dictature de Rafael Trujillo jusqu'en 1961.

La première élection libre depuis près de cinquante ans porta au pouvoir Juan Bosch, chef du Parti Révolutionnaire Démocratique (PRD). Très rapidement la situation devint confuse et la dernière guerre civile du pays se solda en avril 1965 par une occupation des forces armées des Etats-Unis.
 

Balaguer remporta les élections de juin 1966 et fut, aux termes d'élections fortement influencées par la violence politique d'État au service d'une dictature, réélu en 1970 et en 1974.

En 2000 c'est le candidat PRD (membre de l’Internationale Socialiste) Hipolito Mejia Dominguez qui accéda au pouvoir. Balaguer décéda le 14 juillet 2002, mettant ainsi fin à son implication dans une très longue transition vers la démocratie. Hipólito Mejia, candidat après une modification de la constitution lui permettant de se présenter pour un second mandat, perd l’élection présidentielle de 2004 au profit de Leonel Fernandez.
 

Aux élections législatives du 16 mai 2006, le PLD, parti de Leonel Fernandez, obtient des électeurs dominicains une majorité au Sénat et à la Chambre des députés.Leonel Fernandez est réélu président de la République lors des élections du 16 mai 2008.
Danilo Medina est élu président de la République lors des élections du 16 mai 2012.

LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE : Géographie

Santo Domingo au sud, Santiago de los Caballeros plus au Nord en plein Cibao, le reste du pays alterne des forêts tropicales humides, des vallées verdoyantes, des régions arides et désertiques et une chaîne montagneuse principale comportant le plus haut sommet des Caraibes, Pico Duarte (3098 m), marquant la séparation avec Haïti. Mais c’est le littoral dominicain avec 1633 km dont plus de 600 km de plages parmi les plus belles des Caraibes propices aux baignades qui font la joie des visiteurs. L’économie est basée principalement sur l’agriculture et le tourisme (65% du PIB) représentant plus d’un milliard de dollars. 

Outre les attraits des paysages, leur diversité, le pays possède d’importants gisements d’ambre et la fameuse pierre de Larimar dont le gisement se situe à 10 km de la ville de Barahona. On ne vient donc pas vraiment à Saint-Domingue pour ses trésors architecturaux (rares en dehors de la capitale), mais pour ses trésors naturels, à commencer par ses centaines de kilomètres de plages de sable blanc, bordées de cocotiers. Ajoutez à cela beaucoup de soleil, quelques villages de pêcheurs...
Et vous aurez tous les ingrédients pour des vacances de rêve !
Cela dit, ce n’est pas ce cocktail tropical typiquement caribéen qui fait la vraie richesse de Saint-Domingue. Ce qui vous séduira davantage en République dominicaine, pour peu que vous ayez la curiosité de quitter les confortables resorts côtiers (hôtels tout inclus) pour vous aventurer dans l’île, c’est cette subtile atmosphère exotique, faite d’une grande sensualité et d’une petite musique locale (la bachata) qui vous imprègnent doucement.

Vivre le rêve d’une maison louée avec tous les services que savent prodiguer le Peuple Dominicain…terminer la journée après une belle excursion, votre chef de cuisine préparant le dîner, les langoustes péchées du jour vous attendent…aux massages face àla mer en savourant avec modération un rhum dominicain en long drink...